Lucie Moy cultive bio à Bioussac

Le marché bio de la ferme de Chassagne est désormais un rendez-vous incontournable. Les enfants tendent les narines vers un stand qui distille de bonnes odeurs de crêpes : «Fest'Oyez». Lucie Moy (1) a abandonné le temps du marché ses deux chevaux de trait qu'elle utilise pour valoriser sa ferme bio, la métairie d'Oyez à Bioussac. Elle a repris cette exploitation que son père avait lancé en bio dès 1976. Et transforme sa production de légumes, d'engrain (petit épeautre) et sarrasin, de poules, de tisanes sirops et confitures.


"La jeune femme (2) a investi dans une remorque aménagée avec le soutien du programme LEADER du Pays Ruffécois. Et propose des soupes, salades (salade de tilleul et batavia, par exemple), galettes de blé noir, crêpes de petit épeautre, crêpes sucrées, des boissons, etc. Des menus et friandises à emporter ou manger sur place.
 

Lucie Moy quitte sa ferme et s'installe devant le magasin Biocoop de Soyaux le mercredi à midi, puis file au marché de Puymoyen les 2e et 4e mercredi après-midi du mois. Elle se pose chez elle à Bioussac le jeudi de 17 à 19h. Elle s'installe à Chassagne à l'occasion des marchés bio. Et propose des solutions pour des soirées, repas de famille, anniversaires, évènements, etc."
 
 
 
"Lucie Moy (3) est une globe-trotter de l'agriculture. Elle a passé une dizaine d'années «un peu partout, en Europe, en Afrique du Sud, au Brésil, dans des structures agricoles». À 31 ans, cette mère de deux enfants âgés de 5 ans et 2 mois, a décidé de reprendre la ferme familiale de Bioussac: 24 hectares dont 12 hectares en fermage qui ne seront disponibles qu'en 2016. Elle a prévu des plantes aromatiques, des semences potagères et des fleurs coupées dès l'an prochain. Elle a déjà trouvé un débouché en Dordogne pour les premières, elle compte sur sa soeur qui travaille dans le réseau «semences paysannes» pour les deuxièmes. Quant aux troisièmes, «ça marche en Angleterre et en Allemagne, pourquoi pas ici»? «Si on n'essaie pas, ce n'est pas la peine», lance-t-elle, confiante malgré les a priori. «Je m'installe en bio et je suis toute menue, les gens rigolent un peu.»"

(1) Lucie Moy, la Grande métairie d'Oyer, 16710 Bioussac. Tél. 05 45 71 28 81. E-Mail : festoyez@laposte.net
(2) Fest'Oyez selon Terre des saveurs : http://www.terredesaveurs.com/pl/entreprises.pl?itm=236
(3) Source Charente Libre



Créer un site
Créer un site